Bonjour, cher ami randonneur et ravi de vous rencontrer ! Niché aux confins de la Petite Champagne et Fins Bois, mon bourg  se trouve plaisamment situé dans une boucle de la Charente, à 26 km au sud-est de Cognac et à 20 Km au sud-ouest d’Angoulême. « Bederville » fut mon nom attribué par les Romains lors de leur occupation des lieux sur l’île de la fuie. Il y fut édifié un château en bois, détruit par un incendie par la suite en 1081. Le comte de Taillefer y fit ériger une forteresse en pierre entourée de murailles imposantes. Mais aussi robuste fut-elle, elle tomba en ruines, et au XVIIIe siècle, il n’en restait plus rien. Mes châteaux eurent bien de la malchance !

fontfroide chateauneuf

Mon hôtel de ville abritait des halles, puis en 1852 il devint un "tribunal de paix" doté de prisons. Il fut transformé au début du XXe siècle en mairie.

Mon église Saint-Pierre date du XIIe siècle et elle est classée Monument Historique. Ce sanctuaire représente l’un des joyaux de l’art roman en Poitou-Charentes. Il fut construit par Guillaume II Taillefer et remanié au XVe siècle ce qui explique le style gothique des chapelles et du transept qui se marie avec harmonie à l’ensemble. Vous ne manquerez pas d’admirer sa magnifique façade romane à deux étages de voussures saintongeaises (comprenant soixante-douze assises dans sa partie la plus haute) richement décorées. Dans la corniche nord se trouve une statue équestre (sans chef) qui n’a pas fini de faire parler d’elle : est-ce la représentation de l’empereur Constantin, de saint Georges ou de saint Martin ? A l’intérieur, sur l’un des chapiteaux, se trouve sculptée « une cagouille », symbole de la Charente.

chateauneuf 2

chateauneuf

Vous pourrez contempler, place de l’église, une très belle maison charentaise du XVIIIe siècle orné d’un joli portail (propriété privée, prière de ne pas déranger l’habitant). En déambulant dans le bourg s’offriront à votre regard de nombreuses maisons de maîtres, le bel hôtel Renaissance appelé «  le Prieuré » et la tour de l’ancien couvent des Minimes. Dans le cimetière, allez voir mon baptistère datant du Ve siècle, transformé en ossuaire au XIIe siècle.

En prenant la route d’Hiersac, allez admirer la petite chapelle de Saint-Surin qui remonte au XIIe siècle. Elle a été récemment restaurée.

Au revoir. J’espère que vous avez fait une excellente promenade au pays des vignes !

 

Tous ces textes sont la propriété de Marie-Bernadette Dupuy.