Un pas en arrière, un pas en avant, un bon coup de Durandale  au jarret gauche. Je vous ai appris (très succinctement) la botte de Jarnac. Heureusement que l’épée était imaginaire sinon vous auriez été sérieusement touché, cher ami promeneur, et vous auriez refusé de faire un pas de plus sur mes terres !  Ravie de vous recevoir ! Située sur la route des vignes, à 14 km de Cognac et à 28 km d'Angoulême, ma commune se blottit sur la rive droite du fleuve. Vous êtes en pays des Fins Bois où vignobles, collines et pâturages composent un séduisant camaïeu.  

Ma bonne ville a vu naître François Mitterrand, dans la nuit du 25 au 26 octobre 1916, au 22 de la rue Abel Guy, à côté du temple. L'ancien président repose au cimetière des Grandes-Maisons, dans le caveau de sa famille. Des flèches indiquent le chemin de sa sépulture. Allez également à l'espace culturel de l'Orangerie visiter la donation François Mitterrand. Inaugurée en 1995, elle rassemble les objets offerts au chef d'état durant ses deux septennats.

Station verte de vacances, les visiteurs apprécient mon climat peu rigoureux et les ombrages de mon camping bien aménagé, avec une aire de loisirs comportant piscine et jeux d’enfants. En amont, niché sur une île, mon parc aux bucoliques frondaisons, havre de verdure et de paix, invite à la promenade, tandis qu'en aval, s'étalent les berges d'où partaient jadis les gabares chargées de cognac.

jarnac 6426

Je suis une ville au passé fort riche. En effet en 1569, eut lieu la bataille de Jarnac, plus exactement aux abords du village de Triac. Elle opposa le prince Louis de Condé de Bourbon, partisan des Calvinistes au duc d'Anjou, le futur Henri III, commandant des troupes catholiques. Fait prisonnier, le prince de Condé fut achevé sur ordre du duc d'Anjou. Sur la route de Châteauneuf, un peu avant Bassac, une pyramide commémore l'endroit où il fut assassiné. Cette bataille mit fin à l'influence des Huguenots en Charente. Vous n'ignorez pas sans doute, aussi, la célèbre « botte de Jarnac ». Elle est tout à fait étrangère à la bataille. Ce coup fut donné par Guy Chabot, baron de Jarnac à François de Vivonne, seigneur de la Châtaigneraie. Alors qu'il allait être défait, le baron de Jarnac porta à son adversaire un coup tout à fait inattendu au mollet. La Châtaigneraie décéda de cette blessure.

Mon église Saint-Pierre date du XIe siècle. Elle se distingue par son clocher carolingien et ses belles orgues. Ce sanctuaire possède en outre de superbes vitraux, pour certains de facture moderne. Sa crypte aux voûtes d'ogives soutenues par des cariatides, quant à elle, est dédiée à saint Michel et elle date du XIIIe siècle. Elle s’enrichit de jolies peintures murales. Certains membres de la famille Chabot de Jarnac y sont inhumés.

1280px-Jarnac_eg4

jarnac 6512

Une visite-dégustation aux établissements Delamain, Royer ou Courvoisier sera bien sûr la bienvenue. Entre les murs de la maison Courvoisier, se trouve un musée concernant Napoléon (où vous pourrez admirer, entre autres, le bicorne et la redingote du « petit tondu »). Un film vidéo est à la disposition des visiteurs. A voir également la Maison du Chocolat et l’espace poétique « Pierre Boujut ».

jarnac 6897

Vous aimez les truffes ! Vous serez servi dans ma commune puisque se tient chaque mardi et mercredi le marché aux truffes de décembre à février. Ambiance pittoresque garantie !

Vous préférez tout savoir sur le cognac ! François et Gabriel Moine vous conduiront à la découverte du chêne et de cognac. Tout est prévu : visite chez un mérandier, dans une tonnellerie, dans des chais de vieillissement avec dégustation pour terminer cette passionnante visite. (Renseignements à l’office du tourisme).

Une promenade en bordure de Charente et des quais pourra clore ma visite. Vous sera possible également de louer un bateau à la Crown Blue Line (contact 05 45 36 59 98). Il existe des gîtes ruraux dans ma commune (se renseigner à la mairie).

 

Tous ces textes sont la propriété de Marie-Bernadette Dupuy.