Agréablement située au bord du Lien (qui va se jeter 2 km plus loin dans la Charente à Condat), j’ai toujours joué un rôle de carrefour économique grâce à mon implantation aux confins de la Vienne et surtout du Poitou, dont j’ai dépendu jusqu'en 1789. Vous serez séduits pour ma verdoyante forêt et par mes vastes étendues ondulées de cultures céréalières.

photo 1

Mon église Saint-André est du XIIe siècle, mais à la suite d'un incendie, elle a été en grande partie reconstruite au XVe siècle. Elle possède une belle façade romane aux sculptures représentant l'Ascension du Christ, inscrite Monument Historique. On peut y contempler les Apôtres postés dans les arcatures de l'étage et un beau Christ en gloire. Le portail comprend trois voussures romanes remarquablement sculptées, représentatives de l'art poitevin, et un rouleau intérieur refait au XVIe siècle. Vous admirerez de superbes vitraux modernes et un lutrin du XVIe siècle. La triple nef gothique a été restaurée à la Renaissance et au XIXe siècle.

photo2

Les passionnés d'art roman pourront aussi voir les ruines de la petite chapelle des Templiers, rue de Pontereau.

photo3

Mon ancien château, érigé par les ducs de Taillefer, fut jadis le siège d'un marquisat qui appartint au XVIIIe siècle au duc de Saint-Simon, auteur des célèbres Mémoires. Deux tours protégeaient l'ancien édifice, mais il ne reste que la base de celle nommée Tour Sainte-Catherine. Dans l'enceinte du château, la chapelle des Hospitaliers, du XIIe siècle, témoigne qu’elle a servi de refuge aux pèlerins en route vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Déambulez dans mes vieilles rues, certaines s’enrichissent de belles maisons à colombages.

photo4

Pour ceux qui préfèrent des charmes plus bucoliques cette commune possède sur les berges du Lien, un lavoir pittoresque et un moulin.

photo5

Avant de quitter cette municipalité, vous devez goûter une de ses spécialités locales : le fromagé, une sorte de tarte au fromage. Mais on y fait aussi d’excellents foies gras truffés et de bons fromages de chèvre. Entre mes murs, ont lieu de nombreuses foires, par exemple la foire exposition de matériel agricole, une des plus importantes manifestations de la région.

Enfin, faites un petit détour vers l’atelier de photographie de Pierre Delaunay, Son palmarès en dit long sur son talent : 5 fois portraitiste de France, grand prix noir et blanc AGFA en 1999, prix du jury noir et blanc ILFORD et en 2001, 5ème prix national à l’Objectif d’Or. Il est tombé tout petit dans le révélateur comme Obélix dans la potion magique ! Il révolutionne depuis quelques années les photos de mariage.

 

Tous ces textes sont la propriété de Marie-Bernadette Dupuy.