Benaise de vous rencontrer, asteur, et bienvenue chez moi ! Je me niche à 7 Km au nord-ouest de Châteauneuf en bordure de la Charente en région délimitée de Fins Bois. Je semble dormir aves mes petites maisons aux tuiles rousses tapies autour de mon église et mes ruelles qui semblent fuir gaiement vers le fleuve. Mais il n’en est rien, j’ai tant de choses passionnantes à vous conter ! C’est que mon village était autrefois un haut lieu de la batellerie ! Entre ses murs, dès le Moyen âge, on construisait et réparait les gabares, ces bateaux à fond plat qui transportaient les denrées les plus diverses. Au début du XXe siècle, il comptait encore 450 habitants et de nombreux commerces : café, auberge, épicerie, mercerie, revendeurs en tous genres.

st simon 3

Pour que ce passé ne soit pas lettre morte, l'Association Saint-Simon Village Gabarier et son président Jean-Jacques Delage, se sont donné pour dessein la sauvegarde des précieux souvenirs de ce temps de la batellerie. Un musée situé dans le bourg rassemble tous les vestiges, outils, maquettes, documents relatifs aux gabares. Vous pourrez même faire une balade à bord d'une authentique gabare, mise à la disposition des touristes. Mon cimetière possède encore de très belles tombes sculptées de gabariers. Elles datent des XIXe et XXe siècles. N'hésitez pas à y faire un petit détour.

16 aût 2013 - Gabares (1)

Mon église Saint-Sigismond date de la fin du XIIe siècle. C’est l’une des plus petites du département avec dix-huit mètres de longueur. Elle s’orne d’un joli clocher campanile. En y entrant, vous pourrez admirer une maquette de bateau attribuée à un ancien marin calfat du XIXe siècle nommé Baratte.

Un sentier balisé parcourt les rues du bourg : il sera l’occasion pour vous de découvrir plusieurs puits couverts (sur la place, rue Principale et en descendant vers le fleuve).

 

Tous ces textes sont la propriété de Marie-Bernadette Dupuy.